Nabucco de verdi au stade de France

Publié le par ELIKIA

Dans la rubrique j'aurais aimé y assister...

J'aurais volontiers pris une place pour voir et écouter l'opéra Nabucco de Verdi, qui raconte l'histoire de Nabucco, roi de Babylone, dans une mise en scène monumentale élaborée spécialement pour l'occasion. mais je me contenterais d'en parler, puisque c'était Samedi dernier, le 27 septembre.

Pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire, en voici un résumé : Nabucco ou Nabuchodonosor est un opéra en quatre parties de Guiseppe Verdi. Il est créé le 9 mars 1842 à la célèbre Scala de Milan. Il évoque l'épisode biblique de l'esclavage des juifs à Babylone. Nabuchodonosor (Nabucco), roi de Babylone a vaincu les Hébreux et règne sur Jérusalem. Mais Fenena, sa fille, (dont Ismaël est amoureux) est prise en otage par Zaccharie, grand prêtre des Hébreux qui veut contraindre Nabucco à rendre la liberté à son peuple. En attendant, je vais réecouter le récit du contexte de la création de cet opéra et de la vie de Verdi à ce moment là par l'enthousiaste d'Alain Duault, sur le podcast puisque malgré le wifi je n'arrive pas à me connecter de mon lieu de résidence temporaire. Sniff...sniff



Publié dans Humeur du jour

Commenter cet article

Stella 23/10/2008 07:52

Narcisse a écrit :  Ton cas n'est pas désespéré puisque tu connais l'excellent Alain Duault qui a toute ma confiance, les classiques RTL sont une merveille incomparable.ben faut croire que t'a pas les yeux en face des trous, tout ce que j'en dis c'est que passer une imbécile aux yeux d'un idiot est un super luxe que j'peux me permettre, ehhh oui.

Stella 23/10/2008 07:50

y'a pas un truc dans la bible sur la poutre et la paille cb? faudrait peut 'etre en causer à pépé le moko, depuis le temps qu'il mélange le violon et la brosse à reluire, j'm'demande bien à quoi çà rime.

Narcisse 22/10/2008 11:10

Princesse, Sans remettre en cause, l'excellence de ton goût, ma préférence va à l'opéra Aida.

Narcisse 22/10/2008 11:08

Tu n'imagines point l'ambivalence des sentiments qui m'animent en te lisant damoiselle Stella, je passe du rire à la consternation ; ce nonobstant, ton sens inconditionnel de l'amitié t'excuse de beaucoup à mes yeux. Ton cas n'est pas désespéré puisque tu connais l'excellent Alain Duault qui a toute ma confiance, les classiques RTL sont une merveille incomparable.

Stella 19/10/2008 03:06

Charme a écrit : "Sniff...sniff"allez pleure pas ma belle, va, penses plutot à m'passer un coup de fil des que tu reviens sur panam qu'on s'poile.